economie

Luxembourg : un territoire accueillant pour les entreprises innovantes

Le Luxembourg : une terre accueillante pour les entreprises innovantes


Depuis la fin des années 1990 et le développement d'internet notamment, le Luxembourg a voulu favoriser l'implantation au Grand-duché de sociétés issues des nouvelles  technologies et du commerce électronique.

Des multinationales comme Amazon, eBay, Skype ou encore Sony ont été séduites tant par un environnement technologique et humain de qualité que par un environnement fiscal, financier et matériel favorable.

 

Un environnement technologique et humain de qualité

 

Le Grand-duché s'est constitué un vivier de spécialistes en informatique ces dernières années, recrutés à l'échelle internationale, ce qui le place parmi les pays de l'OCDE avec la proportion la plus importante de spécialistes IT avec près de 4,7% de la population active dans ce domaine. Cela s'explique par le développement du secteur financier qui a nécessité des besoins croissants en matière de NTIC (sécurité des réseaux, fiabilité ...).


Ces professionnels bénéficient par ailleurs d'infrastructures de communications de très haute qualité (réseaux à haut débit, fibre optique) ce qui leur permet une excellente connectivité avec les grands centres européens de l'Internet.

 

Un environnement fiscal favorable


Le Luxembourg offre un environnement règlementaire favorable à l'économie numérique.

Depuis 2008, de sorte de rendre la place attractive pour les revenus de la propriété intellectuelles et des noms de domaine, le Luxembourg a mis en place un système d'exonération d'impôt a hauteur de 80% sur les revenus tirés des brevets, marques, dessins, modèles, ou logiciels acquis ou créés après le 31 décembre 2007. Les plus-values réalisées lors de la cession de la propriété intellectuelle sont également exonérées à hauteur de 80 %.

En matière de TVA, le Luxembourg offre un taux de TVA sur tous les services immatériels fournis par voie électronique de 15%, soit le plus bas taux de l'Union Européenne, ce qui explique l'engouement actuel des géants du e-commerce à venir installer leur siège social au Luxembourg.

 

Les soutiens financiers


Les entrepreneurs peuvent également disposer de soutiens financiers et d'infrastructures adaptées aux jeunes entreprises. Les entreprises luxembourgeoises aux projets novateurs et prometteurs peuvent dans le cadre de leur expansion solliciter le soutien financier des sociétés de capital risque. Ces sociétés ont pour objectif de renforcer les fonds propres et l'assise financière de ces start-up. C'est notamment le cas de la société CD-PME détenue pour moitié par la SNCI (Société Nationale de Crédit et d'Investissement - appartenant à 100% à l'Etat luxembourgeois), l'autre moitié appartenant à parts égales à cinq banques de la place, qui intervient par la prise de participation directe au capital ou par la souscription à des émissions d'obligations convertibles en actions.

 

Les soutiens matériels


Au niveau des infrastructures, ces jeunes entreprises innovantes peuvent désormais bénéficier des services mis à disposition par le nouveau Technoport situé à Esch-sur-Alzette. Ce véritable incubateur d'entreprises, inauguré en juillet 2012 et créé conjointement par l'Etat luxembourgeois et la SNCI, accompagne et accueille les start-up à vocation technologique. Les 4.800 m2 de surface, l'accès à des réseaux de partenaires ou encore les services de coach personnalisés sont autant de prestations permettant aux jeunes pousses de minimiser le risque d'échec lors de leur phase de lancement.