social

LPG : Une fiduciaire jeune, dynamique et en constante évolution

Interview de Denis Colin – Gérant de la Fiduciaire LPG

Denis Colin nous a accordé quelques minutes et nous l'en remercions. Il nous a apporté quelques précisions sur la philosophie de la fiduciaire LPG ainsi que sur ses attentes en tant que gérant et en tant que personne. Nous avons également recueilli les témoignages d'Alice, Melissa et Fabien, des employés de la fiduciaire LPG.

Propos recueillis par Myriam Benfatto

 

Monsieur Colin, voilà presque 17 ans que vous dirigez la fiduciaire LPG Luxembourg. Vous avez réussi à vous positionner comme une des fiduciaires de renom sur la place luxembourgeoise. Bravo !

Quand on pense fiduciaire, on pense comptabilité, fiscalité mais aussi métier vieillissant et pas vraiment super fun. Mais il s’avère que LPG ne répond pas réellement à ces critères. Dites-nous-en davantage :

DC : A la fiduciaire LPG, j’ai coutume de dire que l’on fait des choses sérieuses et très sérieusement dans un état d’esprit sympathique et décontracté. J’ai également coutume de dire que l’on peut faire semblant d’avoir l’air sérieux mais que l’on ne peut pas faire semblant d’avoir le sens de l’humour. Et chez nous, il faut savoir concilier les deux. Différentes personnalités et différentes nationalités sont représentées à la fiduciaire, comme bien souvent au Luxembourg. Nous sommes alors entourés de divers talents et de toutes sortes d’humour, ce qui est parfois loufoque.

En ce qui concerne le côté vieillissant, figurez-vous, Myriam, qu’à la fiduciaire je suis, à une ou deux exceptions près, le plus âgé (ndlr : Monsieur Colin a 44 ans mais il a l’air d’en avoir à peine 41 et demi).

 

C’est donc une équipe jeune et dynamique que vous dirigez. Vos collaborateurs viennent qui plus est de toutes les frontières du Grand-Duché. Ceux-ci sont en quête de savoir et de challenge. Quel est votre secret pour attirer et surtout conserver ces salariés motivés ?

DC : Pour attirer les nouvelles recrues, il suffit en général que je fasse témoigner l’un ou l’autre des collaborateurs de la fiduciaire sur la qualité de l’ambiance de travail et sur le contenu des postes que nous proposons. Vous l’avez compris Myriam, l’ambiance de travail est déterminante pour nous puisque c’est finalement au travail que nous passons l’essentiel de notre temps !

Mon objectif permanent, en tant qu’animateur d’équipe, est de placer l’ensemble de mes collaborateurs dans des situations de réussite. Cela commence par la qualité de la formation que nous leur dispensons au moment de leur intégration et tout au long de leur parcours chez nous. Cela se poursuit par un esprit de bienveillance, y compris quand un membre de l’équipe connaît une faiblesse passagère ou aurait commis une erreur.

 

Une partie de l'équipe LPG Luxembourg

 

Les comptables ont la réputation d'être ennuyeux. C'est vrai ?

DC : Les agents publics ont la réputation de toujours être en grève, les policiers d’aimer la bière ou les donuts et les taxis d’être souvent de mauvaise humeur... Vous voyez donc bien ce que je pense des réputations…

Je dois bien reconnaître en même temps que parmi la « vieille » génération de comptables, certains ne sont pas très amusants. Pour autant, croyez-le ou non, l’ambiance ici à la fiduciaire LPG est aussi bonne que chez Google ou autre grande (gigantesque) entité même si nous n’avons aucune piscine ou toboggan … faute de climat bien sûr (rires).

 

Comment évaluez-vous le marché luxembourgeois en termes d’offre et de demande de comptables ?

DC: De nombreux comptables ont essentiellement une expérience en OPC et malheureusement leur expérience n’est pas directement transposable chez nous qui sommes à la recherche de comptables d’entreprises.

 

Mais au fond, quel est le profil idéal d’un comptable pour LPG ?

DC : Pour nous, le profil idéal, c’est un ou une candidate qui a acquis une première expérience dans le domaine de la comptabilité d’entreprise et qui est désireux de rejoindre un environnement de travail qui concilie une exigence d’excellence professionnelle (à laquelle nous répondons grâce à notre politique de formation et d’intégration) et une qualité d’ambiance de travail.

 

Vous parlez, je vous cite, « d’exigence d’excellence professionnelle ». Cela ne risque-t-il pas de « faire peur » à un candidat qui hésiterait à postuler chez vous ?

DC : Non Myriam, puisque pour intégrer la fiduciaire LPG, il suffit d’une première expérience et simplement vouloir progresser. Lorsque la fiduciaire et un candidat s’entendent sur cette motivation, le chemin, nous le faisons alors ensemble. Nous sommes très ouverts et, comme dirait une collaboratrice de la fiduciaire, « c’est cool à la fidu’ » ! On travaille tout en s’accordant quelques minutes de rire ou de simples discussions sur de vieux rencards foireux par exemple. C’est aussi ça la vie d’entreprise !